L'huissier de justice exerce de manière concurrentielle dans des domaines aussi variés que le recouvrement amiable de créances, l'aide à la rédaction des actes sous seing privé, les consultations juridiques, l'administration d'immeubles, les ventes aux enchères publiques.

ACTIVITÉS HORS MONOPOLE DE L'HUISSIER DE JUSTICE


 

  • La constitution de preuves à la demande des magistrats ou des particuliers. (Il procède alors à des constatations matérielles, constat de l'état des lieux d'un appartement, de l'état d'avancement de travaux, de dégâts matériels, par exemple).
  • Les ventes publiques, volontaires ou judiciaires, d'effets mobiliers, à défaut de commissaire-priseur dans sa circonscription.
  • Les inscriptions d'hypothèques.
  • Le recouvrement amiable de toutes les créances (loyers, factures impayées, pensions alimentaires, charges de copropriété...).
  • La représentation des parties en justice (tribunal paritaire des baux ruraux, tribunal de commerce)
  • Le conseil juridique aux entreprises avec lesquelles il est en contact pour le recouvrement des créances
  • En raison de ses connaissances économiques, juridiques et de sa pratique des affaires, l'huissier est souvent le premier professionnel du droit que l'on consulte en cas de litige. Comme pour les autres professions juridiques, ce rôle de conseil aux entreprises a tendance à se développer en raison de la complexité croissante des affaires.

Source : Conseil National Huissier Justice